Des Origines au XXIme siècle - page 7

Suite page 7

 

L'Alliance de la Famille du Sorbier de La Tourrasse avec la Famille de Goth

 

Généalogie de Gout ou de Goth de Lomagne.

 

En 1278, Arnaud de Goth, Evêque d’Agen, donne à Gaubert, Abbé de St Maurin, l’Eglise de Saint Vincent Lespinasse prés d’Auville (sic),

 

1°) Bertrand de Gout, Chevalier, Seigneur de Rouillac, eut de Cébilie (ou Biliete De Baulac, sa seconde femme, les enfants suivants :

1°) Jean du Gout, mort sans postérité avant l’année 1474,

2°) Bérard (ou Bernard) du Gout, qualifié “Magnifique Seigneur, Docteur en décrets, Seigneur de Castels”, prés Valence d’Agen, du Bouzet et St Jean du Bouzet, Chevalier de l’Ordre du Roi et Guidan d’une Compagnie de 60 Lances de sa Majesté, dans un acte de foi et hommage lige qu’il fit le 25 Août 1474 à Noble Guillaume de Timbrune, à raison des biens qu’il avait acquis dans la Seigneurie de Valence.

 

Dame Bertrande de Goth, sa fille née de son second lit d’avec Nicole de La Laune, épouse le 21 Décembre 1573, Messire Thomas de Pontac, Baron de Beautevaux, Greffier en Chef Civil et Criminel du Parlement de Bordeaux, Conseiller Notaire et Secrétaire du Roi le 23 Septembre 1573, Conseiller au Grand Conseil, Seigneur de La Prade, de l’Isle-Saint Georges,d’Escassefort, et député aux Etats-Généraux de Blois, en 1588, par la noblesse de Bordeaux. Lequel Thomas de Pontac vendit à Emmanuel Premier de Timbrune la terre et Seigneurie de Castels prés Clermont-Dessus, en 1598.

 

3°) Arnaut-Guillaume, auteur de la Branche de Lassaigne,

4°) Jeanne du Gout, mariée à Pierre Vital Blasin de Toulouse,

5°) Marguerite mariée à Jean Blasin, Seigneur de Villeneuve.

 

En 1576, le 19 Novembre, Marie de Goutz, fille de Marc de Goutz, Seigneur de Castels, épouse Noble Balthazar de Thieuras (ou Thoiras), Seigneur de Cauzac, avec 1000 livres en dot.

 

Jean de Goutz, son frère, épouse Bertrande de Cortète, fille de Noble Martial de Cortète et d’Anne de La Dugnie.

 

En 1663, Charles de Goutz, Seigneur de Bressures, figure dans une réunion de la Noblesse à Agen.

 

En 1690, le 2 Mars, Pierre du Goutz, Seigneur de Lévignac et de Bressures, épouse Anne de Timbrune de Valence.

 

En 1692, François Balthazar de La Goutte et de La Pujade, Vicomte de Cours, fils de Jean et de Gabrielle de Montalembert (ou de Gabrielle de Bourdolles, M.Tholin disant que “par sa mère il était neveu de La Calprenière), poète distingué (le 4me de sa famille), aussi petit-fils de Charles de Lubin, Seigneur de Tayrac, épouse Jeanne de Goutz de Daubèze.

D’où, un fils François de La Goutte, Marquis de La Pujade, épouse Françoise de Bosredon. (Mort en 1725).

 

(Voir Tholin, abrégés de l’histoire des communes du Lot et Garonne, page 120).

 

En 1699, Noble Pierre du Gout, Seigneur de Bressures est baptisé : Marraine Anne Marie de Timbrune.

 

En 1701, le 23 Janvier, Claude Dumas, Capitaine Châtelain d’Auvillars fils de feu Noble Jean Dumas et de Damoiselle Carnassière épouse à Auvillars Anne de Lamothe-Vedel, fille de feu Pierre de Lamothe, Seigneur de Vedel et de Marthe de Goutz.

 

Généalogie du Gout de Lomagne d’Aubèze. (Récapitulatif de ce que nous avons pu récupérer, 1ère Page)

 

1142 - Rostaing de Goth ou du Gout, témoin d’une Charte.

1152 - Bernard de Gorh ou du Gout, témoin d’une Charte.

Bernardus de Villa  de Guto, témoin d’une donation;

Escatalens, prés de Castelferrus, est appelé à cette époque : Villa Gottorum dans une Charte de 847. C’est donc le fief patronymique des de Goth, ainsi que Scatalingis (des Catalans) lesquels auraient conquis la région, ou réciproquement.

1211 - Senebrun Premier de Goth ou du Gout, donateur pour 3 messes pour lui, Bernard, son père et les Comtes d’Astarac “ses prédécesseurs”.

1211 - Raymond confirme la donation qui précède.

 

1232 - Senebrun Deux épouse en premières noces Mascarose de Mauléon, d’où Quatre enfants :

1°) Béraud qui suit,

2°) Arnaud, Evêque d’Agen, fait donation à Gausbert, Abbé de Saint-Maurin de l’Eglise de Saint Vincent Lespinasse.

3°) Sanseron ou Senhoron,

4°) Bernard.

1240 - Senebrun Deux épouse en secondes noces, la Marquise d’Ilhac, un fils :

Bertrand de Goth ou du Gout, Evêque d’Agen puis Evêque-Duc de Langon, mort en 1313 et qui est l’oncle du Pape Clément V.

1249 - Béraud Premier, Chevalier, Seigneur de Livran, épouse, à l’âge de 16 ans, Ide de Blanquefort

1°) Arnaud-Garcie qui suit,

2°) Béraud, Archevêque de Lyon puis Cardinal Evêque d’Albano, Légat du Pape en France.

3°) Gaillard,le premier auteur des Barons puis Marquis de Rouillac,

4°) Bertrand de Goth, Cardinal Archevêque de Bordeaux, Pape sous le nom de Clément V.

5°) Gaillard le second, Seigneur de Duras.

6°) Guillaume-Raimond.

1294 - Arnaud-Garcie, Chevalier, Vicomte de Lomagne et d’Auvillars, Seigneur de Villandraut, de Dunes, du Livran, Seigneur de Spolète en Italie épouse en premières noces Blanche...(?),

Et en secondes noces Miramonde de Mauléon dont il aura Neuf enfants qui suivent :

1°) Béraud ou Bertrand,

2°) Bertrand qui suit, Chevalier, Vicomte de Lomagne et d’Auvillars, Seigneur de Duras, Lautrec, Blanquefort, Marquis d’Ancône en Italie, traite en 1313, en grand Seigneur et de puissance à puissance avec le Roi d’Angleterre.

Sa fille Régine, Vicomtesse etc... Épouse Jean 1er, Comte d’Armagnac, de Fézensac et de Rodez.

3°) Raimond qui sera Cardinal,

4°) Arnaud-Garcie,

5°) Régine,

6°) Alix,

7°) Marguerite épouse Arnaud de Durfort, d’où leur fils :

Aymeric de Durfort, substitué aux Vicomtes deLomagne et d’Auvillars, Seigneurs de Duras, Puy-Guilhem et autres lieux,

8°) & 9°) Deux autres filles.

La Vicomté de Lomagne et d’Auvillars située au Sud de la Garonne entre les vallées du Gers et de la Gimone, Suzeraine des Vicomtés de Brulhois, de Grimoïs, d’Auvillars, d’une partie du Gavardan, de la Châtellenie de Batz, de Fimarco, et de Rivière, a, pour ancienne Capitale, d’abord Lectoure, ensuite Vic.

 

Les possesseurs successifs :

 

1°) Première Maison de Lomagne :

Philippe de Lomagne l’apporte en mariage à Hélie Talleyrand, Huitième du nom, Comte de Périgord, le tenant comme héritière de son frère Vézian, dernier Vicomte de Lomagne.

 

2°) Philippe le Bel après l’avoir acquise, en fait don, en 1305, à Arnaud-Garcie de Goth, frère du Pape Clément V.

 

3°) Deuxième Maison de Lomagne (de Goth ou du Gout).

Toujours en 1305, Marquise, fille d’Arnaud-Garcie, en apporte en dot, une partie de la   souveraineté à son mari Aimeric de Durfort, avec les Seigneuries de Duras et de Puyguilhem. Elle la partage avec son frère Bertrand.

La fille de Bertrand, Régine, l’apporte, à son tour, en dot, à son mari Jean Premier, Comte d’Armagnac, de Fézensac et de Rodez.

En 1325, les Sires d’Armagnac et de Durfort, la cèdent, en entier, au Roi de France, contre une rente de 1114 livres.

 

La Maison du Gout.

 

(Le P. Anselme ne signale que les Trois Branches suivantes :)

 

1°) Les Vicomtes de Lomagne et d’Auvillars,

 

2°) Les Barons, puis Marquis de Rouillac,

 

3°) Les Seigneurs et Marquis de Lieux et de La Mothe-Bardigues.

 

Il faut y ajouter celles de :

 

4°) Puyguilhem,

5°) Saint-Agnan, en Condomois,

6°) Lassaigne,

7°) Daubèze,

8°) Bouzet,

9°) Castel en Dorte.

Branche du Bouzet

(Diocèse de Lectoure)

 

Armes du Bouzet : d’Argent au lion d’Azur armé, lampassé, courronné de Gueules, courronné d’Or.

 

La Seigneurie du Bouzet appartenait d’abord, depuis les temps les plus reculés, à une Maison de ce nom, qui a subsisté dans les Seigneurs et Marquis de Roquépine. En 1303, elle échut en partage, à Gauthier du Bouzet, son frère Barreau étant nanti de celle de Castéra du Bouzet.Les Seigneuries du Bouzet et de Saint Jean du Bouzet, passèrent, par mariage de l’héritière du nom, dans la Maison du Gout ou de Goth Connue désormais sous le nom du Bouzet.

 

11°) Odet du Gout, 3me fils de Raymond-Arnaud Deux, Seigneur de Rouillac et de Rousse d’Astarac épouse Béliète du Bouzet, Dame du Bouzet, veuve de Sanche-Gaission de Manas.

 

Le dernier Seigneur Baron du Bouzet émigre à la Révolution.

 

Branche Principale de Rouillac.

 

17°) Jacques, Marquis de Rouillac épouse Hélène de Nogant de La Valette d’Epernon.

18°) Louis, Marquis de Rouillac, prend le tître de Duc d’Epernon à la mort, sans enfant, de son cousin Germain Bernard, Duc d’Epernon, le 25 Juillet 1661. Il fonde ses prétentions sur le droit “d’ayant-cause”, Stipulé dans l’érection de Septembre 1581. Titre confirmé à la maison d’Antin.

19°) Jean-Baptiste, Marquis de Rouillac, Duc d’Epernon, Marquis de Miradour et de Lieux, épouse Marie d’Estampes-Valançay, d’où deux filles dont la dernière, Mademoiselle d’Epernon, décède Religieuse du Calvaire, en 1706.

 

Branche des Barons et Marquis de Rouillac, decendant de Gaillard du Gout, frère d’Arnaud-Garcie, Vicomte de Lomagne et d’Auvillars.

 

7°) Gaillard de Goth ou du Gout, Seigneur de Peyrecave et de Milhac

8°) Raimond-Arnaud Premier, Seigneur de Rouillac en Condomois, épouse Mabille de Sédillac.

9°) Gaillard de Goth, Seigneur de Rouillac épouse Guicharde de Lespinasse.

10°) Raimond-Arnaud Deux, Seigneur de Rouillac, épouse Rousse d’Astarac.

11°) Bertrand, Seigneur de Rouillac, épouse  en premières noces, Jeanne Hunaud de Lanta d’ou Odet Premier, leur fils :

Seigneur d’Aubèze, du Gout, de La Mothe-Bardigues.

Et en secondes noces, Sibylle de Baunac.

De ce deuxième lit, pour enfants :

1°) Jean, mort sans postérité,

2°) Béraud, Seigneur du Bouzet et St Jean du Bouzet, de Castels en Valence, que nous voyons faire hommage le 25 Août 1474, à Noble Guillaume de Timbrune, Sgr de Valence.

3°) Arnaud-Guillaume, auteur de la Branche de Lassaigne.

4°) Jeanne, épouse Noble Pierre Blasin, de Toulouse,

5°) Marguerite épouse Noble Jean Blasin, Seigneur de Villeneuve et de Bleigneux.

6°) Bertrande épouse le 21 Octobre 1573, Messire Thomas de Pontac, Baron de Beaute-Vaux, Greffier en Chef du Parlement de Bordeaux, Conseiller Notaire et Secrétaire du Roi, Conseiller au Grand Conseil, Seigneur de La Prade, de L’Isle-Saint-Georges, d’Escassefort, député aux Etats-Généraux de Blois en 1588, par la Noblesse de Bordeaux. Lequel vendit la terre et Seigneurie de Castels, mourante, de Clermont-Dessus à Emmanuel Premier de Timbrune, Seigneur de Valence.

 

Branche de Lassaigne.

 

Actes visés depuis le 18 Mars 1552 dans le Jugement et maintenu de noblesse, rendu le 28 Janvier 1700 admettant à la Maison Royale de St Cyr, Marie-Gabrielle du Gout de Lassaigne, fille de François-Joseph, Seigneur de Lassaigne et de Demoiselle Thérèse de Sambat. (Voir preuves du Gout et de Sambat pour la Maison de Saint-Cyr).

12°) Arnaud Guillaume du Gout, Co-Seigneur de Lieux et de La Mothe-Bardigues,  fils de Bertrand du Gout, Seigneur de Rouillac et de Peyrecave et de Sibylle de Baullac sa deuxième femme, épouse Bélie du Bouzet, fille de Noble Raymond du Bouzet, Seigneur de Castéra-Bouzet d’Agnès de Lupé. (Quinzième siècle).

13°) Antoine du Gout, Seigneur de La Mothe-Bardigues, épouse Damoiselle Marguerite Duran, en 1552.

14°) François du Gout, Seigneur de Lassaigne et de Sexère dans la juridiction d’Auvillars, épouse Demoiselle Jeanne de Manas, fille de Jean de Manas et de Demoiselle Jeanne de Saint-Pé.

15°) Pierre du Gout de la Coste, (par adoption du Seigneur de la Coste, Ecuyer, Capitaine de 100 hommes de pied), épouse Demoiselle Marguerite de Boèry, fille de feu Sébastien de Boéry, Docteur es-droits au Parlement de Toulouse et de Demoiselle Séguire du Gout.

16°) Béraud du Gout de la Coste (ou de la Coste du Gout) épouse au Château du Pin, en Lomagne, DemoiselleMarguerite de Grossoles, fille de Noble de Grossoles, Seigneur d’Angeville.

17°) Pierre du Gout épouse Marie de Rance,

18°) François-Michel du Gout de Vernon, Ecuyer, Seigneur de Lassaigne et de Saint-André, épouse en 1713, Demoiselle Gabrielle de Béringuier.d’où Sept enfants :

1°) Jean-François du Gout de Las, Seigneur de Benevent, Capitaine, Chevalier de St-Louis, épouse  Anne de Serrurier. Sans postérité.

2°) Antoine Alexandre, mort en 1763,

3°) Joseph, Chevalier du Gout, mort en 1789,

4°) François-Joseph, qui suit,

5°) Marie Gabrielle épouse Noble Bernardin de la Garde, Seigneur de Malherbe,

6°) Marie épouse Noble de Rozet, Baron de La Garde,

7°) Marie-Anne, épouse Noble de Carlat, Seigneur de Pellezy.

19°) François-Joseph du Gout, Seigneur de Lassaigne, qualifié, du vivant de son père, Seigneur de Montfort, Chevalier de Saint-Louis, né le 31 Mars 1741, enseigne au Régiment de Rougé, se distingue dans la guerre de Sept ans. Fait prisonnier à Fillingshausen, lieutenant faisant fonction de capitaine au Régiment de Flandre (ci-devant de Rougé), en 1780 capitaine d’une compagnie d’Invalides militaires est maintenu dans son intraction en 1783. En garnison au Château du Fort du Médoc en 1793 et à la Chartreuse de Bordeaux jusqu’en 1796. Arrêté pour ses relations aristocratiques et royalistes, il échappe à l’échafaud auquel il avait été condamné, pour prendre un commandement à Agen. Il démissionne en 1798 pour ne pas aller assumer un poste à Périgueux. Chevalier de St-Louis en 1814, il est Maire d’Auvillar sous la Restauration et se distingue par son zèle royaliste. Il laisse une abondante postérité qui suit :

 

Des nombreux enfants de François-Joseph du Gout et de Thérèse de Sambat, épousée le 27 Septembre 1770, fille de Noble Léonard de Sambat  et de Demoiselle de Garrigues, au nombre de Onze, nous retenons :

1°) Jean-François, né en 1772, tué à Quiberon,

2°) Bernardin-Denis du Gout de Las, émigré, mort à Quiberon lui aussi,

3°) Bernardin-Béraud qui suit,

4°) Anne du Gout épouse Noble Simon de Lafore, fief des Bourrousses prés Sistels, Seigneur de Reveille qui meure sans postérité.

5°) Marie-Gabrielle du Gout de Las, née en 1773, élève à St-Cyr où elle décède en 1787.

6°) Anne-Elisabeth-Joséphine, existante en 1823.

20°) Bernardin-Béraud, Vicomte du Gout d’Auvillars, Chevalier, né au Château de Reveille, qui est le Château des Lapore, fief, comme dit plus haut, des Bourrousses, prés Sistels, canton deMontaigut en Tarn et Garonne de notre époque, le 8 Septembre 1788. Maire d’Auvillars, il a épousé le 11 Mai 1814, Demoiselle Françoise-Rosalie Bourbiel de Fargues. On le voit servir dans le Corps des Volontaires du Royaume et La Rochejacquelin, royaliste fervent, il travaille à la Restauration des Bourbons, Commandant pour le Roi du Département. Trois enfants qui suivent :

 

1°) Jean-François-Henri du Gout né à Auvillars le 8 Février 1815,

2°) Joseph-François-Louis-Victor né en 1821,

3°) Marie-Hélène-Hortense, née en 1816

 

Branche de Goth ou

Du Gout de Lomagne d’Aubèze

 

12°) Odet Premier de Goth ou du Gout, Seigneur de La Mothe, Bardigues, du Motet, Mansonville.

13°) Jean du Gout, Seigneur de La Mothe, Bardigues, du Motet, de Mansonville, Capitaine d’Auvillars etc..., épouse en premières noces Souveraine de Varèze d’où Odet Second qui suit, et en secondes noces, Jeanne d’Espagne de Montespan.

14°) Odet Deux, fils du précédent, du Gout, Ecuyer, Seigneur de Manleyse, d’Aubèze (ou Aubézies ou Daubèze) en Condomois, de Montastruc, est signalé dans un contrat passé en 1491.

Il épouse en premières noces, en 1494, Marguerite-Isabeau de Pardaillan Montespan d’où 1 fille: Gauside que l’on voit épouser Noble Pierre de Meilhac.

 

Il épouse en secondes noces Jeanne de Montesquiou dont les Quatre enfants qui suivent et qui sont cités sur un testament du 17 Juin 1512.

1°) Arnaud,

2°) Antoine,

3°) Jean-Etienne,

4°) Pierre.

15°) Jean-Etienne, Ecuyer, Seigneur d’Aubèze et de Manleyse épouse le 12 Août 1543, Demoiselle Bernardine de Galard, fille de François de Galard, Chevalier, Seigneur et Baron de Brassac et de Jeanne de Béarn. On trouve un testament de lui, en date de 1572.

16°) Jean-Pierre, Seigneur d’Aubèze et de Manleyse, épouse, le 15 Novembre 1573, Louise de Roquelaure.

17°) Jean-Blaise, Seigneur d’Aubèze etc..., épouse Françoise de Montaut, fille de Noble Alexandre de Montaut, Seigneur de Castelnau.

18°) Jean-Louis, Seigneur d’Aubèze et de Montastruc, épouse Jeanne de

Bourgon d’où :

1°) Jean-Jacques, mort sans postérité,

2°) François (ou Jean-François) qui suit,

19°) François (ou Jean-François), Seigneur d’Aubèze, de Manleyse et de Montastruc, né le 22 Mars 1651, épouse le 25 Janvier 1671 à Condom, en premières noces, Jeanne du Puy.dont le fils Joseph, qui suivra, en secondes noces, en 1677, Noble Demoiselle Bergue d’Escalep, dont les Six enfants qui suivent :

Maintenu dans sa noblesse par devant la généralité de Montauban, le 28 Juin 1698, ses Armes sont enregistréesà l’Armorial d’Hozier au registre du Languedoc, en 1701. On le voit tester en 1731.

1°) Jean, Chevalier, Seigneur de Fousseries, Co-seigneur d’Aubèze, épouse vers 1715, Jeanne de Rizon, de laquelle il aura une fille : Jeanne, mariée par contrat du 3O Octobre 1742 à Noble Jean de Redon, Seigneur fils de Noble Laurent de Redon et de Marie-Madelaine d’Espans de Sainte Colombe.

2°) Barthélémy,

3°) François, Religieux Carmélite,

4°) Jean-Louis, Seigneur de Taillac,

5°)Catherine épouse Jean de Grossoles, Ecuyer, Seigneur de Saint Martin,

6°) Angélique épouse en 1715, François le Premier, Comte de Narbonne d’où leur fils Duc de Narbonne, Maréchal de Camp, Commandant Général du Languedoc.

20°) Joseph du Gout, Seigneur d’Aubèze, de Manleyse et de Montastruc, né avant 1677, épouse Noble Dame du Gout de Lassaigne, sa cousine.

1°) François, leur fils, épouse Olympe de Grandis,

2°) Joseph, Capitaine au Régiment de Languedoc.

21°) François, fils de François de Goth et de sa deuxième femme Thérèse de Sambat.

22°) Jean-Baptiste Xavier d’Aubèze, Avocat  Parlement de Toulouse, épouse Antoinette Caubet, fille de Jean Caubet et de Catherine Galibert.

1°) Jean-Joseph qui suit,

2°) Catherine Françoise d’Aubèze épouse le 8 Floréal de l’an 5, Antoine Dufour de Montmirail (lequel teste en faveur de son neveu Jean-François-Eugène de Goth, Seigneur d’Aubèze, de Manleyse, de Montastruc et de Montalembert).

23°) Jean-Joseph, Officier d’Infanterie, né le 17 Mars 1775, épouse Rosalie

Caubet, fille de Casimir Caubet, Conseiller à la Cour Royale de Toulouse.

24°) Jean-François-Eugène, né le 23 Juin 1813 à Castelferrus, épouse le 23 Juillet 1839, Ursule-Zoraïde Bardon, fille de Jacques-Matthieu-Saint-Cyr Bardon de Tauge et de Jeanne-Marie-Anne Liosu (ou Liauzu).

25°)… Lacune

1°) Laure-Marie épouse Amédée du Sorbiers de La Tourrasse,

2°) Jean-Joseph-Louis, épouse Marguerite de Raffin de Dourny.

 

Généalogie Générale de Goth

Ou de Gout de Lomagne d’Aubèze.

 

01°)Rostaing de Goth ou du Gout (1142)

02°)Bernard de Goth (1152)

03°)Senebrun Premier de Goth ou du Gout

04°)Raymond Premier de Goth ou du Gout

05°)Senebrun Deux épouse Marquise de Mauléon

06°)Béraud Premier, Chevalier, Seigneur de Livran épouse Ide de Blanquefort

07°)Gaillard Premier, Seigneur de Peyrecave et de Milhac. Père de Bertrand, Pap Clément 5

08°)Raymond-Arnaud Premier, Seigneur de Rouillac épouse Mabille de Sédillac (ou Seilhac)

09°) Gaillard Deux, Seigneur de Rouillac épouse Guicharde de Lespinasse

10°) Raymond-Arnaud Deux épouse Rousse d’Astarac

11°)Bertrand Deux épouse Jeanne Hunaud de Lanta et en 2° noces Cébélie de Baulac

12°) Odet Premier, Seigneur de La Mothe-Bardigues, du Motet, Mansonville etc.

1°) Bérard, du 2me lit,

2°) Bertrande épouse Thomas de Pontac.

13°) Jean, Seigneur de La Mothe etc., Capitaine d’Auvillars, épouse Souveraine de Varèze

14°) Odet Deux, Seigneur d’Aubèze etc. épouse Jeanne de Montesquiou

15°) Jean-Etienne, Seigneur d’Aubèze épouse Bernardine de Galard de Brassac de Béarn en 1543.

16°) Jean-Pierre, Seigneur d’Aubèze épouse Louise de Roquelaure en 1573

17°) Jean-Blaise, Seigneur d’Aubèze épouse Françoise de Montaut

18°) Jean-Louis, Seigneur d’Aubèze épouse Jeanne de Bourgon

19°) Jean-François, Seigneur d’Aubèze épouse Jeanne du Puy

20°) Joseph, Seigneur d’Aubèze épouse Noble du Gout de Lassaigne

21°) François, Seigneur d’Aubèze épouse Thérèse de Sambat en 1741

22°) Jean-Baptiste, Seigneur d’Aubèze, épouse Antoinette Caubet

23°) Jean-Joseph, Seigneur d’Aubèze, épouse Rosalie Caubet

24°) Jean-François-Eugène, Seigneur d’Aubèze épouse Ursule-Zoraïde Bardon

25°) Marie-Laure épouse Polymnis Amédée du Sorbiers de La Tourrasse,

Jean-Joseph-Louis, son frère, épouse Marguerite de Raffin et Dourny.

 

NB : Au Septième degré, Trois frères :

 

1°) Arnaud-Garcie, Vicomte de Lomagne et d’Auvillar,

Une fille d’Arnaud-Garcie, Marquise, apporta, à son mari, Arnaud de Durfort, par substitution, les Vicomtés de Lomagne et d’Auvillar et la Seigneurie de Duras, érigée depuis, en Duché.

La petite-fille d’Arnaud-Garcie son héritière générale, Régine, épousa Jean Premier d’Armagnac Comte d’Armagnac, de Fezensac et de Rodez, Connétable de France sous Jean le Bon;

2°) Bertrand (le Pape Clément V).

3°) Gaillard, Seigneur Baron de Rouillac, d’où descendent les Seigneurs d’Aubèze.

 

                                                                                       à suivre page 8

Présentation

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus